Ostie/Portus. Le ravitaillement de Rome : quelle(s) solution(s) ?

     


Sans Ostie, Rome n'aurait pu devenir le centre du monde ! Imaginez une ville de plus d'un million d'habitants qu'il faut nourrir et divertir (animaux de cirque!). Pour que Rome puisse subvenir à ses nombreux besoins et conserver son rôle de capitale d'un immense empire, il lui fallait... un port ! Rome avait bien un port fluvial, mais la ville était éloignée de la mer et la plupart des gros navires ne pouvaient débarquer leurs marchandises qu'à Pouzzole, ... à plus de 200 km ! On peut dès lors imaginer les inconvénients que cette distance entraînait. Le port de Rome est tardif : aménagé dans un premier temps par l'empereur Claude (41 ap. J.-C.) avec un phare monumental, il s'ensabla et fut agrandi par Trajan au 2e s. C'est ainsi que, petite cité au territoire conquis par Rome au 4e s. av. J.-C., Ostie devint quelques siècles plus tard une grande ville cosmopolite avec entrepôts, bureaux de change, siège de corporations et, bien sûr, une nécropole digne d'une ville de haut prestige.



Thèmes concernés