Enmerkar, roi d’Uruk, roi civilisateur, qui créa l’écriture

     


Dans la littérature mésopotamienne, il existe un récit, L’Épopée d’Enmerkar et du seigneur d’Arata, qui mérite toute notre attention. Il s’agit d’une œuvre littéraire sumérienne, dont le déchiffrement a mis plusieurs années, mais qui est, depuis peu, totalement traduite. Elle met en scène un roi d’Uruk et son homologue du pays d’Arata qui se défient à tour de rôle. Le premier, en créant l’écriture, va gagner la partie. Uruk, située sur les bords de l’Euphrate dans le sud de la Mésopotamie, est considérée comme la première de toutes les villes, et ses rois ont été souvent désignés comme des rois civilisateurs. L’intérêt de cette composition est qu’elle met en scène les nombreuses innovations de Mésopotamie à travers un environnement politique, économique et social qui caractérise le IVe millénaire av. J.-C. Celles-ci vont définitivement faire sortir la région de son état "préhistorique", pour aller vers un état "civilisé".


Thèmes concernés