Les grands ballets russes (fin XIXe - début XXe s.)

Alors que la musique prédomine à l’opéra, son statut dans la musique de ballet fut longtemps de second ordre, la musique étant confiée à des compositeurs mineurs. Cette situation évolue au XIXe siècle lorsque des chorégraphes comprennent que le pouvoir expressif de la musique est susceptible de renforcer l’impact de la danse. Après quelques musiciens français, les grands compositeurs russes vont s’attacher à élever la musique de ballet à un niveau d’excellence, notamment lorsque Serge de Diaghilev viendra à Paris avec ses Ballets russes. 



Thèmes concernés