- Le cas Beethoven : Le génie et le malade*

 

Beethoven, l’un des plus fabuleux génies musicaux de l’histoire, a fait l’objet de nombreux ouvrages biographiques et musicologiques. Il manquait une étude du « cas Beethoven »  du point de vue spécifiquement médical. Car chacun sait que le compositeur était aussi un grand malade. Outre l’handicap de sa surdité, il souffrit de bien d’autres maux tout au long de sa vie.

Son abondante correspondance a relaté les graves problèmes de santé qui ont émaillé son existence et en particulier ses ennuis d’audition dont il précisa les manifestations à deux de ses amis. Les cahiers de conversation utilisés par son entourage pour communiquer avec le Maître durant les dix dernières années de sa vie ont apporté un éclairage précis sur ses problèmes quotidiens et sur son mode d’existence. 

Cette présentation aborde et décrit les recherches récentes effectuées aux États-Unis sur ses reliques et met en doute le bienfondé des conclusions avancées par les Américains sur les causes de décès de Beethoven.

Sans la maladie qui fut son fardeau quotidien, le compositeur n’aurait pu exprimer la richesse de ses dons. Dans la solitude de son silence, le sourd nous a ouverts à la communication. Aux portes de la mort, le condamné nous a laissé un message de joie.

 

Le cas Beethoven Le génie et le malade. Bruxelles, Racine, 1999.


Thèmes concernés