PÂQUES, les Larmes du Moaï

PÂQUES, les Larmes du Moaï  (film de Dany Marique et Patrick Ferryn.)

Cette île fantastique - découverte en 1722 par le hollandais Roggeveen, évangélisée dès 1864 par des prêtres français, et annexée au Chili en 1888 – n’est qu’un simple triangle volcanique de 160 km² perdu dans le Pacifique. Mais c'est l’une des dernières énigmes archéologiques de l’Humanité ! Son vrai nom est Rapa Nui, le nom aussi de ses autochtones. Ici, des statues à figuration humaine, des géants dédaigneux fichés en terre dans une terrible garde silencieuse, ne cessent d’interroger l'homme. Ce film est en droite ligne sur celui de Francis Mazière, 50 ans plus tard.

Les Rapanui d'aujourd'hui recherchent leurs origines, leurs ancêtres, leur écriture perdue, mais aussi leur autonomie... Avec Patrick, nous avons voulu donner la parole aux Rapanui. En passant de leur monde fini à un monde infini, ils vivent des joies et des peines, mais se confrontent aux réalités et aux exigences du monde moderne. Mais ils en sont très conscients. Peut-être est-ce dû à leur singulière insularité, à la fois dans le temps et l’espace. Rapa Nui peut nous servir de réflexion, de parabole, ou de sonnette d’alarme… 


Thèmes concernés