- Au fil de l’eau par mer et par fleuve, d’Istanbul à Kiev

 


Istanbul, capitale sans l’être, est une ville à plusieurs étages historiques. Grecque, elle s’appelait Byzance, quand un empereur romain décida d’en faire la capitale de l’empire romain. Constantin donna son nom à la cité, ce fût Constantinople. En 1453, à la chute de l’empire, la ville devint Istanbul.

Nous arrivons en Bulgarie pour découvrir le port de Nessebar C’est l’Ukraine qui nous attend avec sa prestigieuse ville d’Odessa. Là, un arc-en ciel de culture nous est dévoilé. Tour à tour scythe, grecque, turque, russe et aujourd’hui ukrainienne.

En traversant la Mer Noire, nous accostons à Yalta, ville mythique. En effet, c’est là qu’en 1945 furent signés les fameux accords entre Alliés. Au château Livadia les archives de ces rencontres sont parfaitement conservées. 

L’histoire du siège de Sebastopol en 1855, nous est commentée sur un énorme diaporama. En traversant à nouveau la Mer Noire le port de Kherson 

En remontant le Dniepr, troisième fleuve européen, nous faisons connaissances de Zaporojie, capitale des Kozaks. Ceux-ci, infatigables cavaliers, nous démontrent leur savoir-faire dans un show éblouissant.

 

Dernière escale de notre voyage, Kiev, est une ville superbe avec un climat très agréable. Aujourd’hui, capitale de l’Ukraine, la ville située au bord du fleuve, nous offre une palette de monuments historiques.


Thèmes concernés