- La Ligue Hanséatique : une audacieuse éphémère ?

 

Autrement appelée la Hanse, cette Ligue maritime et commerciale s’est développée à un moment charnière de l’histoire économique et politique de l’Europe, particulièrement celle du Nord. Au sommet de sa puissance aux 13ième et 14ième siècles, elle connaîtra un déclin inexorable amorcé à partir du 15ième siècle pour disparaître définitivement dans les sanglants tourbillons de la Guerre de Trente Ans (1618-1648). Association de marchands d’abord, elle regroupera bientôt des dizaines de villes et/ou comptoirs répartis sur l’ensemble de l’espace nord européen, de Novgorod à Hambourg, de Lübeck (sa « capitale ») à Londres, ou encore de Dantzig à Bruges ou de Bergen à Cologne. Son formidable dynamisme et sa non moins redoutable efficacité et influence mèneront la Ligue hanséatique à faire « la pluie et le beau temps » dans l’évolution politique et dynastique de certains Etats ! Nous verrons comment elle s’est constituée et développée au départ d’une petite île au large de la Suède, Gotland. Nous découvrirons dans quel contexte historique et politique la Ligue hanséatique prit une place incontournable dans l’évolution de l’univers baltique : Allemagne, Pologne, Scandinavie, Russie. Aujourd’hui encore, de nombreuses « Villes Libres hanséatiques » entretiennent avec une grande fierté l’héritage de cette « épopée » commerciale étonnante, même aux yeux de nos critères modernes. Parmi les marques les plus visibles, l’architecture très spécifique dénommée le « backsteingotik » qui apporte des formes, des couleurs et une âme surprenantes aux paysages urbains de ces cités.


Thèmes concernés