Paisibles tombes étrusques du Latium : Cerveteri et Tarquinia (UNESCO)

     


Situées à quelques dizaines de kilomètres au nord de Rome, ces deux grandes nécropoles étrusques reflètent divers types de pratiques funéraires entre le 9e et le 1er s. av. J.-C. et constituent de remarquables témoignages de cette civilisation. La plupart des tombes de la nécropole de Cerveteri sont monumentales. Plusieurs milliers de tombes y sont disposées selon un plan quasi urbain. Elles constituent l’unique témoignage qui nous soit parvenu de l’architecture résidentielle étrusque. La nécropole de Tarquinia compte plus de 6.000 tombes creusées dans la roche. Elle est célèbre pour ses 200 tombes peintes, dont les plus anciennes remontent au 7e s. av. J.-C., exemples uniques dans le bassin méditerranéen. Ces peintures nous font découvrir des aspects de la vie, de la mort et des croyances religieuses de cette population.


Thèmes concernés