Joséphine Baker, militante et résistante

 

L’élection de Barack Obama a couronné la lutte des Noirs pour leur émancipation, et pour l’égalité des droits.  Joséphine Baker, figure mythique du music hall et grande Résistante pendant la guerre 40-45,  avait consacré sa vie et son énergie à combattre énergiquement le racisme et  l’antisémitisme.
Joséphine Baker est un mythe.  Née noire et pauvre sur les rives du Missouri, elle a conquis le tout Paris dans les années 20 grâce à une discipline de tous les instants, un corps parfait et une énergie hors du commun.  Elle a été l’égérie des années avant-guerre, la muse de Picasso et de Cocteau, et les plus grands artistes du siècle ont salué son charisme et sa présence exceptionnelle.  Pendant la 2ème guerre mondiale, elle a tout abandonné, gloire, contrats, cachets pour entrer dans la Résistance, et elle a reçu la légion d’Honneur à titre militaire pour services rendus à la France.  Elle a voulu montrer au monde entier que des individus de races et de religions différentes peuvent parfaitement cohabiter ensemble en pleine harmonie.  Dans son château des Milandes au Périgord, elle a adopté et élevé 12 enfants.  Elle reste le symbole d’une artiste combative et généreuse, luttant incessamment pour les droits civiques.
Cette conférence présente, outre Joséphine Baker, les figures féminines pionnières qui ont inspiré des générations entières à lutter pour leurs libertés, et qui restent légendaires pour la communauté noire.


Thèmes concernés