Maria Callas, la femme qui réinventa l’opéra.

  • Imprimer

 

Maria Callas a fait passer avant tout le reste son chant, son art, sa voix, et sa volonté de réinventer l’opéra.  Pour être la première chanteuse, la première tragédienne, pour créer la légende, elle s’est abandonnée à un destin qu’elle s’était choisi tout autant qu’il l’avait désignée.

 

Autour de la diva s’est édifié un véritable mythe.  Son extraordinaire carrière démontre avec éclat la toute-puissance de l’esprit humain : elle prouve que par le courage, l’obstination, la volonté et le travail conduisent aux plus hauts sommets.  La vie de Maria Callas est aussi l’histoire d’une voix.  Jamais deux vies ne se sont trouvées aussi étroitement confondues, imbriquées l’une dans l’autre, que celle de cette femme et celle de son chant, avec ses éclats sublimes et ses terribles angoisses.  Elle a défrayé toutes les chroniques, elle a gravi un à un les échelons du succès, elle a dominé et foudroyé toutes les scènes pour devenir, enfin, la chanteuse la plus célèbre du monde. Après Callas, on ne peut que chanter l’opéra différemment.


Thèmes concernés