- Les États baltes : entre passé et modernité

 


Les 3 États baltes - Lituanie, Lettonie et Estonie - couvrent une superficie totale à peu près équivalente à celle de la France. Libérées du joug soviétique, les capitales baltes ont retrouvé leur dynamisme et dévoilent à nouveau leurs charmes. Rivalisant de séductions, chacune défend sa spécificité: catholique et baroque pour Vilnius, luthérienne et Art Nouveau pour Riga, moyenâgeuse et futuriste pour Tallinn.

En dehors des capitales, la nature, intacte, invite à la découverte du monde rural dans un univers de lacs, de forêts et de dunes. C’est notamment lors de la fête de la St-Jean célébrant le solstice d’été que l’amour des Baltes pour la nature prend toute son ampleur.                                                                                                              

Depuis 2004, l’élargissement de l’Union européenne a eu pour effet immédiat de créer une enclave: la région                                                                                                                      russe de Kaliningrad, l’ex-Königsberg. Des statues de Lénine y jouxtent les symboles du capitalisme – sentiment étrange de pauvreté, de dirigisme dans la perspective d’un avenir incertain.


Thèmes concernés